Fruits et légumes séduisants des étals…..Attention danger…

Fruits et légumes séduisants des étals…..

Je ne peux pas m’empêcher de vous partager l’excellent article de Michel Dogna, tellement il me parle!!!!

Panier de fruits et légumes

Ma cousine a épousé un arboriculteur-maraîcher qui a sa grande propriété dans la vallée du Rhône. Il cultive sur plusieurs hectares des choux fleurs et d’autres légumes, et également sur plusieurs hectares des citrouilles qu’il vend uniquement à des confituriers.
Vous vous demandez pourquoi les confituriers achètent des citrouilles,

eh bien pour en faire de la confiture mélangée avec des abricots !… et ils peuvent écrire en toute légalité sur les pots « pur sucre, pur fruit « …

Mon cousin cultive aussi des pêchers d’une espèce particulière dont les fruits sont achetés par les confituriers (toujours eux) pour fabriquer les « pêches au sirop”, que vous trouvez dans toutes les épiceries et grandes surfaces.
Dans les boîtes, les pêches sont partagées en deux et évidemment pelées ; mais comment faire pour peler des tonnes de pêches ?

C’est très simple : on les trempe dans de l’acide et une fois la peau détruite, on rince bien !…
Mon cousin qui m’a raconté cela, était un peu choqué par les méthodes de ses clients, mais après tout, il n’est pas responsable de la façon dont ses productions sont traitées après la vente…

Pour donner de la véracité à ce qui suit, il faut savoir que pour faire blanchir le cœur d’une salade, il faut le cacher de la lumière. Les vrais jardiniers utilisent, un pot de fleur, une planchette, une coupelle, une assiette. Imaginez un maraîcher qui a 2.000 salades à vendre en même temps !

Comment fait-il ? On marche sur la tête, vraiment. 

Suite à ce que m’a dit une personne aujourd’hui concernant le fait de verser du désherbant pour blanchir les salades, je ne l’ai crue qu’à moitié et après une rapide recherche sur Google, je suis tombé sur le cul !
Quelle est cette belle scarole au cœur jaune-blanc que l’on trouve au rayon des légumes ! Pourtant, les jardiniers savent que ce n’est pas facile d’obtenir ce cœur clair, même en retournant un pot de fleur sur la salade une semaine avant la cueillette pour que l’absence de lumière la blanchisse.
Un ami qui travaille chez un maraîcher raconte : « La solution de ce maraîcher pour blanchir la scarole est simple : un léger coup de désherbant sur la salade juste au moment de la commercialisation ». Oui, vous avez bien lu : un désherbant ! Et si cette pratique était courante ?

En en parlant autour de moi, je me suis rendu compte que les producteurs de pommes de terre de mon secteur faisaient une opération similaire : au lieu de s’embêter à faucher les fanes qui poussent avec les pommes de terre, ils traitent le champ avec un « défanant » – qui n’est autre qu’un désherbant – une semaine avant la récolte.
Et tous les résidus se retrouvent dans notre assiette (beurk !). Pourtant, les légumes qui sont à l’étalage ont l’air bien honnêtes, bien mignons et bien proprets. Bien rassurants en tout cas.

Les cancérologues de Besançon conseillent de ne manger que des légumes de son jardin ou des légumes de provenance directe. La profession médicale doit certainement savoir des choses…
Nul doute que l’utilisation de produits phytosanitaires est une bombe à retardement et que tout ça est en train de nous sauter en pleine figure, comme le montre l’exemple des bananes de la Martinique.

Cela me fait penser à un propos de Pierre Rabhi lors de sa conférence à Besançon :

« Et si, avant un repas, au lieu de se dire « Bon Appétit », on se disait plutôt

« Bonne Chance » !!! ???

C’est comme les gens que l’on croit avec un coeur de lumière « comme la scarole » et qui montrent leur véritable personnalité, contenue dans une simple et toute courte petite phrase qui en dit long sur ce qu’elles sont réellement. Comme ces légumes qui paraissent alléchant mais en réalité qui sont toxiques. Vous allez me dire, pourquoi je parle de cela dans un article dédié aux fruits et légumes, eh bien parce-que tout et relié sur cette terre et nous sommes le tout : « animal, végétal, feu terre air et eau ». 

Cela va sans dire que même aguerri on peut se fait avoir si nous mettons la vigilance de côté, pour ne voir que « l’illusion » de ce que nous pensons être « beau »…

Perso je mange bio et surtout ce qui provient de mon jardin non traité.

Martina Jade

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s