Juin 2018 : prenons le temps de nous ressourcer avant le Portail du Solstice

A vos marques…….Prêt!!!!!!

Nous allons surfer sur les vagues énergétiques

qui se présentent durant tout l’été …

Chers lecteurs, j’espère que ces premiers jours de juin vous trouvent calmes et sereins. Peut-être, comme moi, avez-vous ressenti les effluves intenses de la Pleine Lune du 29 mai tout au long de la dernière semaine ? En ce moment, les plus sensibles d’entre nous avons souvent l’impression que nos journées (et nos nuits) sont des promenades en montagne russe (tant les fluctuations d’énergie sont subites, imprévisibles et extrêmes). Je me fais donc tout de suite rassurante et je confirme vos ressentis : sans l’ombre d’un doute, les vagues énergétiques et les configurations astrologiques actuelles sont particulièrement puissantes ♥

Maintenant, à mi-chemin d’une année particulièrement intense, oui, prenons le temps de nous reposer, de nous ressourcer, de contempler et d’intégrer. Où que nous soyons sur le Globe – hémisphère nord, hémisphère sud ou pile-poil sur l’Équateur – nous avons tous besoin de “recharger nos batteries” afin de faire face aux défis des mois de juillet et d’août. L’été 2018 sera la “saison des éclipses” la plus intense de l’année. Les vagues énergétiques de l’été 2018 seront fulgurantes et, au sens métaphorique, il fera très chaud !

Dans le puissant vortex qu’est l’année 2018, le mois de juin (en tant que sixième mois de l’année) est le mois médian, le mois pivot qui trace une ligne entre la première moitié et la deuxième moitié de l’année. Si vous avez trouvé les cinq premiers mois de l’année intenses, je me dois de vous informer qu’à partir de la fin juin, la suite est encore plus “rock’n roll”. La séquence de trois éclipses des mois de juillet et d’août 2018 annonce un été complet imprégné de puissantes et formidables énergies de changements !

« OK, les amours… nous y voiciiiiiiiiiiii, LES PORTAILS STELLAIRES COSMIQUES ET LES GRILLES CRISTALLINES S’ACTIVENT. Les éruptions solaires de plasma ont commencé. Les Portails Stellaires sont en train de s’activer, les grilles se chargent, et nous avons un peu de mouvement qui se prépare. Les atomes super chargés, les reconfigurations d’ADN et les codes de Portails Stellaires / d’Êtres Stellaires commencent. Nous allons voir combien ça va être puissant / long. Je mettrai des mises à jour au fur et à mesure, car je travaille par ailleurs sur des projets de service et des engagements. Ceux-ci accélèrent tout. Avec les rayons gamma qui se mélangent à ces autres rayons cosmiques, ainsi que le gaz plasma, c’est l’actualisation de l’ADN Solaire / Stellaire / d’Être Stellaire et l’accélération du ‘temps’, ainsi que la ‘composition’ (libération) de nouveaux codes de réalité et aussi des Vents Chantants Photoniques à Haute Fréquence. Nous avons de l’ACTIVITÉ… Il est ‘temps’ de commencer à rééquilibrer les magnétiques. En commençant par un ‘petit bang’ et puis nous verrons combien ce sera important et vers quelle hauteur cela va nous mener ! » – Lisa Transcendence Brown / Transmis /Traduit par TransLight. Source : https://www.facebook.com/TransLight/

En juin, nous avons la possibilité de nous préparer à l’intensité estivale en exerçant “un muscle bien spécial”, celui que je vais appeler ici “le muscle du choix” : choisirons-nous des pensées, des paroles, des comportements et des actions qui nous allègent ou choisirons-nous des pensées, des paroles, des comportements et des actions qui nous alourdissent ? Juin, mois pivot, nous demande donc : de quel côté de la ligne voulons-nous basculer  ? Du côté de l’ancien ou de celui du nouveau, du côté du connu ou de celui de l’inconnu, du côté de la peur ou de celui de l’amour ?

En juin, n’attendons pas que l’agenda se vide pour nous autoriser à faire une pause. Prenons nous-mêmes les décisions qui s’imposent selon le ressenti du moment, et quand c’est nécessaire, inscrivons à l’agenda “PAUSE”. Chaque moment de juin où nous choisirons de nous ressourcer supportera nos adaptations aux énergies des prochains mois. Dans ces moments de pause, je suggère de revenir à “des outils” que nous aimons et qui aident à intégrer les grandes transitions en cours. Le choix de ceux-ci est très personnel et varie selon nos inclinaisons et selon l’inspiration du moment.

N.B. Petit rappel de choix d’outils que nous avons à notre disposition et qui supportent ces pauses “ressourcement et régénération” : respiration consciente ; méditation ; relaxation profonde ; marche dans la nature ; ancrage dans la nature (arbres, animaux, les élémentaux) ; jardinage ; écrire un journal ; noter ses rêves ; écriture automatique et écriture inspirée; massage ; cohérence cardiaque ; hatha yoga ; affirmation positive ; visualisation ; méthode Ho’oponopono ; soin énergétique ; soin avec les sons, les couleurs et les cristaux ; Reiki ; Tai Chi, etc. Notez que pour tous ces outils, vous pouvez trouver beaucoup d’information en faisant des recherches sur Internet.

Tentative de résumé du ciel de juin 2018 :

Avant de regarder ensemble le ciel du mois, je me permets quelques brèves remarques sur les deux grands événements astrologiques du printemps 2018, l’entrée de l’astéroïde Chiron dans le signe du Bélier (le 17 avril) et l’entrée d’Uranus dans le signe du Taureau (le 15 mai) :

  • Chiron en Bélier est un transit qui met à nu les blessures du passé associées au besoin d’exister (besoin d’être vu et d’être entendu), au besoin de reconnaissance, à l’affirmation de soi et à tout ce qui touche à nos besoins les plus primaires (comme ceux associés à la survie). Chiron en Bélier peut aussi exacerber le besoin de protéger notre territoire, des frustrations inconscientes et des façons belliqueuses de s’exprimer. Sur le plan individuel, tous ces thèmes appellent notre attention et notre amour inconditionnel afin de guérir. Sur le plan collectif, comme vous l’avez peut-être observé si vous suivez la politique internationale, le climat est tendu, versatile, imprévisible et même parfois, carrément chaotique. Certaines situations sont si incohérentes que tout ça peut nous apparaître absurde. Le collectif, aussi, est en train de guérir. Nous ne pouvons pas œuvrer directement à la résolution de tous ces conflits internationaux et à celle de toutes ces tragédies planétaires, mais nous pouvons envoyer nos plus belles pensées lumineuses… Ainsi va le pouvoir de la pensée comme va nous l’enseigner la puissante Nouvelle Lune en Gémeaux du 13 juin (voir ci-dessous le survol de la Nouvelle Lune de juin).
  • Uranus en Taureau, comme mentionné dans mon Bulletin MétéoAstro© du 4 mai 2018 et dans mon Bulletin Printemps 2018, est un transit majeur qui va affecter, entre autres choses, la nature et la Terre : « Le Taureau (premier signe de Terre du zodiaque) a une connexion profonde avec Gaïa et avec tout ce qui touche à la nature. Uranus en Taureau peut symboliser un temps “de colère et de revendications” en lien avec les blessures de la Terre. Celle-ci, appuyée par Uranus, fera tout ce que nécessaire pour rétablir “sa bonne santé”, son intégrité et son équilibre. N.B. Il y aura un risque accru de gros tremblements de terre sous ce transit ». Je ne crois pas avoir besoin de faire ici la liste de tous les dérèglements climatiques des dernières semaines ni non plus la liste des explosions volcaniques et des tremblements de terre qui, nettement, sont en augmentation depuis l’arrivée d’Uranus en Taureau. Gaïa a sa propre sagesse et elle sait comment, de façon homéostatique, rétablir son équilibre. Encore une fois, nous pouvons envoyer nos plus belles pensées lumineuses. OM.

N.B. « Homéostasie : caractéristique d’un écosystème qui résiste aux changements (perturbations) et conserve un état d’équilibre. » Source : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/hom%C3%A9ostasie/40213

Voici les événements astrologiques importants de ce mois de juin 2018 :

  • Le transit de Mars en Verseau qui, par sa conjonction au Nœud Sud (et son opposition au Nœud Nord en Lion), met en lumière des mémoires inconscientes (autant celles de l’enfance que celles des vies antérieures) et déclenche de profondes guérisons.
  • La rétrogradation de Neptune en Poissons et celle de Mars en Verseau. Le mois de juin se termine avec cinq planètes rétrogrades (Mars, Jupiter, Saturne. Neptune et Pluton) et nous allons le ressentir ! Après un début de mois, disons “allégé”, la fin du mois, elle, sera nettement plus lourde, d’autant plus qu’une rétrogradation de Mars est toujours un cycle “extrêmement sensible”.
  • La Nouvelle Lune du 13 juin et la Pleine Lune du 28 juin sont deux moments du mois particulièrement intenses (voir ci-dessous le survol de la Nouvelle Lune de juin et celui de la Pleine Lune de juin).
  • Le dernier événement astrologique du mois, et non le moindre, le Grand Portail du Solstice du 21 juin : cette année, ce Portail (Passage) est si important qu’on pourra observer “un avant 21juin” et “un après 21 juin” !

À retenir :

Avec la conjonction de Mars et du Nœud Sud à 7° en Verseau (conjonction exacte le 8 juin, mais influente de la mi-mai à la fin juin), nous pouvons nous attendre à ce que l’activité volcanique et celle géophysique se poursuivent, que la situation internationale demeure tendue et que nos vies personnelles foisonnent de défis à relever.

Le Portail du Solstice du 21 juin est comme “pris en sandwich” entre le début de la rétrogradation de Neptune en Poissons et le début de celle de Mars en Verseau. Ce sera le moment le plus intense du mois et certainement le temps de faire appel à “nos outils privilégiés”, ceux qui nous aident à rester centrés, solidement ancrés à l’intérieur et ainsi observer “le brouhaha” extérieur avec détachement.

Au moment de la Pleine Lune du 28 juin, Chiron en Bélier est au cœur d’un carré en T (l’aspect le plus tendu) : Chiron carré Soleil + Chiron carré Lune-Saturne rétrograde + Soleil opposé Lune-Saturne rétrograde. Ce carré en T a le pouvoir de déclencher nos blessures les plus sensibles qui touchent les thèmes suivants : la confiance en soi, l’estime de soi, le courage, le pouvoir intérieur, la capacité à nous affirmer. Attention aux frustrations longtemps réprimées qui risquent d’exploser sous forme de colère.

Autant au plan individuel qu’au plan collectif, la fin du mois de juin est une période très “délicate”. De gros dossiers “à régler” risquent d’être sur la table de travail. C’est le temps de se relever les manches et de relever les défis. Comme le titre du Bulletin Printemps 2018 l’indiquait : Nouveaux cycles, nouveaux défis !

Respirons par le nez, clin d’œil cosmique ♥ Restons vigilants et surtout, allons puiser au plus profond de notre puits intérieur nos plus belles qualités d’accueil et de compassion ♥

En conclusion :

Petite nouveauté, en guise de conclusion, je vous partage ici “un message” reçu par le biais de ce que j’appelle l’écriture intuitive et/ou l’écriture inspirée :

« Bien-aimés, vous vous souviendrez de ce mois de juin 2018 comme une immense porte qui s’ouvre dans le ciel, invitation à entrer “en conscience” dans le feu purificateur de l’été 2018. Officiellement, l’été (hémisphère nord) débute avec le Solstice du 21 juin. Ne craignez pas cette initiation par le feu. Vous aurez parfois la sensation de traverser “un passage obligé” certes, mais oh combien bénéfique et riche en conséquences libératrices. Allez droit devant vous, vers ce qui est là et vers ce qui appelle votre attention, une journée à la fois. Ne reportez pas au lendemain ce que vous savez devoir faire aujourd’hui. Vous êtes prêts et tout à fait capables de faire face à tous les défis, peu importe la taille, petits, moyens ou grands. Une grande force va naître de chacune de vos actions nouvelles. Avoir la force de vos convictions profondes est, en réalité, le chemin le plus facile et le plus fructueux, même si l’égo cherche par tous les moyens à vous convaincre du contraire. Ce feu purificateur supporte un grand nettoyage des mémoires individuelles et collectives. Et, nous le répétons, vous ne devez pas le craindre. Au niveau individuel, de maintenir vos fréquences élevées grâce à des pratiques méditatives et de prières va beaucoup aider car alors, le feu purificateur n’a pas à se manifester de façon déstabilisante. Au contraire, lorsque positif, ce feu peut être une extraordinaire énergie de créations et d’actions, pour, avec enthousiasme, entreprendre de nouveaux projets. Au niveau collectif, pour le prochain mois, en parallèle au climat international tendu et volatile, ce qui risque de retenir votre attention sera surtout relié aux manifestations intempestives de Gaïa (météo extrême et imprévisible, soubresauts volcaniques, mouvement de plaques tectoniques). Nous vous invitons à intensifier votre quête de paix intérieure. Voici la plus belle prière de paix que vous pouvez offrir à la Terre en ce moment : chercher, trouver et intensifier votre paix intérieure. Amour. Paix. Lumière. » – Message transmis par Danielle Clermont / astrologiekantimati© / 4 juin 2018

Bon mois de juin à tous ♥

source

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s