Être Mère, le métier le plus difficile au Monde… Mais……

Accueillir – Accepter – Lâcher-Prise

Nous sommes le canal par lequel nos enfants

décidèrent de prendre vie sur cette Terre

ame

A la base, nous avons été créée pour donner la vie, pour la survie de l’espèce, sans la Femme rien ne serait possible et notre race se serait éteinte il y a bien longtemps déjà.

Nous avons autorisé au centre de notre Être, à l’intérieur même de nos entrailles, de permettre aux Âmes en demande de vie terrestre, de pouvoir se servir de notre canal pour leur descente dans la matière.

Nous sommes tout amour pour accepter cela, car nous ne savons pas qu’elle est l’Âme qui nous a choisi, ni le pourquoi de sa venue sur cette Terre. Mais ce que je puis vous dire, c’est que l’Âme qui s’incarne ne vous choisie pas au hasard, non. Elle vous choisie en fonction de ce qu’elle a envisagée de faire comme travail personnel ici-bas.

Elle vous choisie entre autre pour votre philosophie, éducation, religion, environnement culturel ainsi que tout ce qui concerne la lignée familiale de votre côté sans oublier bien entendu celle du Père, etc…. Tout cela va jouer en faveur de sa venue sur Terre, et le travail qu’elle à décidée d’accomplir.

Nous allons porter cette Âme pendant 9 mois, 9 longs mois pour certaines avec tout ce que cela comporte, et selon notre histoire personnelle, nos émotions, nous allons faire nôtre, cette Être qui se développe à l’intérieur de nous, quelle magie n’est-ce pas !!! Nous avons le pouvoir de créer la vie.

Cependant ce que nous oublions, et c’est le plus important, c’est que cette Âme ne nous appartient pas, elle est un Être individuel, à part entière, bien que nous sommes ici pour lui apprendre à marcher, parler, lui tenir la main pour traverser la route, l’accompagner sur le chemin, nous oublions que cette main, un jour il faudra la lâcher, pour permettre à cette Âme de pouvoir vivre son expérience terrestre, et là, oui c’est un acte d’amour suprême, parfois surhumain, car nous avons du mal à lâcher ce que nous considérons comme nôtre.

Si toute les Mères considéraient qu’elles sont uniquement le canal qui va permettre aux Âmes d’atterrir sur cette Terre, il y aurait certes beaucoup moins d’émotions à pouvoir lâcher-prise, et nous pourrions continuer notre vie sans souffrances.

Malheureusement, notre forme pensée s’est arrêtée au stade de notre histoire personnelle, abandon, manque d’amour, trop d’amour, pauvreté, richesse etc….Et nous avons oublié le : « que suis-je venue faire sur cette Terre ?» Tout comme l’Âme qui s’incarne, nous avons oublié que dans nos petites valises nous y avions posé tout ce qu’il fallait pour parfaire notre évolution. L’Âme au fil de sa vie a oublié que la famille qu’elle avait choisie, était bien celle qu’il lui fallait, comme un livre d’école qui nous enseigne sur certaines matières et dont nous avons besoin, pour passer ce diplôme, qui nous servira à avoir un poste peut être important….

descenteLa venue sur Terre de l’Âme, est une grande école, celle de la vie dans la matière, où l’Âme peut y faire toute sorte d’expériences.

Être Mère, est le métier le plus difficile au Monde, car il n’y a aucune écoles pour nous apprendre, que l’école de cette vie, et pour jouer ce rôle, c’est au fil des jours, que nous apprenons, par nos expériences, nos « erreurs » je le met entre parenthèse, car peut on dire réellement que nous avons fait des erreurs ???

Pour moi ce ne sont qu’expériences, un peu comme le gâteau qui ne gonfle pas trop, et bien la prochaine fois on y mettra un peu plus de levure.

Donc, nos expériences quelles qu’elles soient, que nous les considérions bonnes ou mauvaises, seront toujours revendiqué par l’Âme qui vous a choisi pour Mère, pourquoi ? Parce qu’il est bien plus facile de reporter sur « l’autre » ses propres souffrances, car l’Âme avant de s’incarner apporte avec elle des bagages d’autres vies, parfois bien lourds, qui vont lui permettre de compléter son évolution ici-bas, simplement en naissant sur cette Terre, elle a oubliée ce qu’il y avait dans ses bagages et, le pourquoi de sa venue ici bas, tout comme les expériences qu’elle a décidée d’assumer et surtout celles provoquées par sa famille, qui va l’aider dans sa propre évolution.

A terme cela peut devenir critique, car nous allons prendre pour nous, le mal être de nos enfants et ainsi nous culpabiliser de ne pas avoir fait ce qu’il fallait pour qu’ils soient heureux.

La première erreur est ici : le non respect de l’Être,

Si notre forme pensée était différente, aux vues d’accueillir cette Âme, lui disant que nous sommes consentantes à prêter notre temple intérieur pour 9 mois, de façon à ce qu’elle puisse naitre sur notre Terre, pour l’évolution qu’elle s’est choisie, il y aurait beaucoup plus de considération, et de compréhension puisque nous nous serions positionnée au départ assez clairement, en assurant que notre Temple, tout comme notre Être étaient sacré et qu’ils n’étaient qu’un prêt, non une acquisition.

Imaginez-vous quelle vie fluide vous pourriez avoir, une vie remplie d’amour « le vrai », de communication, de respect.

Cependant, tout étant faussé dès le départ, la Mère croyant que l’enfant lui appartient, l’enfant croyant dans cette appartenance pouvoir faire ce qu’il veut avec sa mère, provoque bien souvent des conflits, et vous pouvez constater, combien de familles sont en conflits les unes par rapport aux autres.

La deuxième erreur est : le manque de communication

Bien des conflits sont la cause de la non communication.

L’indien, lui, instaure un cercle de parole autour du feu, et personne ne se lève ni sort du cercle, avant d’avoir résolu le problème, sans cris, sans douleurs, ils trouvent la solution grâce à la communication, il n’y a pas la dedans, d’égo, ni de mental, juste un cœur à cœur, afin de rétablir une harmonie. J’ai vécu cela dans les communautés indigènes et je peux vous dire que les cercles peuvent durer plus de 3 heures, avant que tout le monde tombe en accord.

Le résultat : de la joie, de la bonne humeur, des rires, aucuns regards vers le passé.

La troisième erreur est : la culpabilité

Vous n’avez nullement à vous culpabiliser, car vous avez fait de votre mieux avec les ingrédients qui vous étaient proposés, afin d’aider cette Âme pour le début de sa vie terrestre.

Par ailleurs si vos enfants refusent la communication, ne leur en voulez pas, ils ont besoin de temps pour faire leurs expériences, ne leur en tenez pas rigueur, peut être et surement vibrent ils dans un courant d’énergies qui est différend du vôtre.

Le tout est de permettre, d’accueillir, d’accepter, de laisser aller..

Ne vous culpabilisez pas, vous n’avez rien à vous reprocher car vous avez fait du mieux que vous pouviez, vous avez donné le meilleur de vous-même à chaque instant, rappelez-vous d’avoir prêté votre temple, de vous être mise en position de canal, afin de permettre à l’Âme de descendre dans la matière pour parfaire son évolution, rappelez-vous que vous avez effectué l’acte d’Amour le plus important de votre existence :

Vous avez contribué à donner la VIE.

Et rappelez-vous que rien ne vous appartient ici bas, vous vivrez alors l’expérience sous une autre forme pensée, n’étant plus dans l’émotion et la souffrance de votre histoire personnelle, d’avoir perdu quelque chose, car nous ne pouvons rien perdre si nous ne possédons rien, et lorsque vous aurez cessé de vous attacher à vos expériences passées, vous découvrirez votre LIBERTE et alors, vous aurez grandi en SAGESSE.

Martina Jade

mère terre

12 commentaires sur « Être Mère, le métier le plus difficile au Monde… Mais…… »

  1. Eh bien voilà une orientaion fort saine pour cette année 2017. Cet article me plaît bien car il allège notre chemin d’une fausse responsabilité que nous nous attribuons à tord. Nos enfants ne nous appartiennent pas, une évidence qui met du temps à s’imposer dans l’évolution de notre humanité

  2. Merci pour ce texte, je vous suis depuis un bon bout de temps et je dois dire que mon chemin s’est éclairé grâce à votre philosophie, alors une fois de plus merci

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s