Enfants – Astrologie psycholologie

De nombreuses années de recherches en astrologie médicale et astrologie Karmique, m’ont prouvées que les influences planétaires agissaient bien sur l’être humain, mais aussi que nous pouvions y remédier de différentes façons.

Aider un enfant en difficulté n’est parfois pas une chose bien simple pour les parents, les pédopsychiatres ainsi que les psychologues sont souvent sollicités, cependant si nous y rajoutons une étude, une analyse détaillée en astro-psycho, cela peut apporter un grand plus dans le cheminement de l’enfant, et si d’autant plus cette étude est partagée avec les psychologues pour le bien être de l’enfant, afin de mieux comprendre les blocages en détails que donnent les aspects planétaires à la naissance, alors, nous avons là une chance appréciable de pouvoir guider l’enfant sur un chemin plus lumineux.

Il me faut environ 2  semaines de travail pour réaliser cette étude, tout est fait à la main sans programmes informatiques quelconque.

Pour tous renseignements sur une étude merci d’utiliser la fiche contact de ce site.Ici………

voici un extrait d’une étude que j’ai faite pour une enfant à la demande d’un parent et transmise à la  pédopsychiatre de l’enfant qui en a tenue compte

L’enfant se mur das un monde de silence

xxxxx née le 15 octobre xxxxx

Balance ascendant scorpion

Astro psycho – portrait personnalisé pour xxxxx

Mercure rétrograde : elle peut mentir sans s’en rendre compte, à propos de tout, par habitue de dissimuler ses pensées ou vérités intimes, par jeu ou bien sous la pression d’un sentiment interne de nécessité rarement justifié par  les circonstances qu’elle peut invoquer.

Elle possède une difficulté à parler clairement et simplement de son vécu et de ses idéaux « peur »

Dans son inconscient, elle mesure le poids de ses expressions face aux réponses obtenus dans son enfance.

Blocage : elle ne veut pas grandir, se mur dans les non dits, ce qui provoque un extrême sentiment intense d’isolement, elle se referme ainsi sur elle-même, d’où l’importante de la faire s’exprimer « par une personne extérieure »  utilisant des méthodes douces et affectives, au risque sinon qu’elle puisse avoir un super blocage à l’adolescence entrainant des soucis plus important.

Mercure R-soleil : lui donne confusion, inexistence, dépendance totale à la mère, peur de la perdre, refus de la séparation. Elle s’exprime par pulsion instinctives incontrôlables, d’où une demande constante de prise en charge. La rupture avec la mère étant survenue en novembre xxxxx, la conjonction de plusieurs planètes dont la lune et vénus à marquée une mémoire émotionnelle toujours vivante aujourd’hui dans ses cellules. D’où l’énurésie qui exprime un mal être,  indique un profond chagrin, une colère, une agressivité qui ne peut sortir durant la journée. Le pipi au lit toujours d’actualité aujourd’hui témoigne l’explosion de pulsions qui ne peuvent s’exprimer au quotidien, ceci étant rattaché à l’émotionnel de l’enfant, le non dit, la peur d’exprimer, et dans sa toute petite enfance, le fait de n’avoir pu exprimer son affectif, ceci se traduit par : « la peur de mal faire » « la peur de dire, de se dire ».

En faisant pipi au lit, elle exprime aussi le fait d’exister mais aussi son envie de ne pas grandir, de revenir à l’état de bébé, objet de toutes les attentions….. En fait revenir en arrière et tout recommencer « sans les difficultés vécues après la naissance ». Etant donné qu’il y a problème d’expression et de communication, l’énurésie fait partie d’un langage couramment utilisé par les enfants qui se sentent impuissants à attirer l’attention sur leurs attentes profondes.

Jupiter –Lune : soumission, impuissance, le détachement de la mère a été mal vécue entre 0 et 1 an, ce qui provoque un enfermement mutuel mal vécue aujourd’hui : peur des reproches parentaux, peur de mal faire.

Lune-Uranus : elle rejette et refuse toute incursion dans son domaine, en perpétuelle auto-accusation, ce qui demande un travail psychologique de longue haleine pour en désamorcer les effets. Elle possède une intense culpabilité ainsi qu’une image négative de soi.

Uranus-Jupiter : puissance de l’imaginaire « délire mystique »

Mercure carré Jupiter : elle possède le sens de l’injustice, parfois exacerbée, elle se situe mal dans l’espace familial, elle préfère commettre de petits larcins « qu’elle soit sur ou non de l’impunité », elle préfère jouer, voire tricher que de s’appliquer à apprendre.

Volontiers manipulatrice, elle s’installe assez facilement dans des relations ou échanges intéressés qu’il serait bon de décourager le plus rapidement possible.

Elle recherche cependant des modèles solides et sécurisants pour grandir.

 

Lune – Mercure R : essayer de plaire à Maman n’est pas facile quand on voudrait grandir en dehors de son ombre. La Maman constitue toujours la référence psychologique de ses choix, aussi longtemps que l’enfant n’aura pas fait le deuil de ses peurs d’abandon de l’enfance.

L’enfant butte sur l’émotion « de dire », ou comment dire dès lors qu’elle projette l’identification maternelle sur des modèles compatibles de l’environnement.

Lune – Saturne R : il existe un conflit entre la structure mentale et l’expression émotionnelle, aisément réprimée ou implicitement condamnée. L’enfant a été perturbé par le rapport parental « avant et après naissance » qui l’a divisé entre deux pôles d’affection : refus d’être né d’un des deux parents « le père », elle s’invente alors secrètement une mythologie d’orpheline ou d’enfant abandonnée « justifié ou non par les faits », mais qui tient une grande place dans les identifications négatives de sa personnalité.

L’enfant s’affirme non voulue en tant que fille…..

Neptune en carré Asc: montre un décalage entre les désirs, l’idéal, et la réalité vécu, ce qui accentue un comportement irréaliste, trop sensible, hyperémotif, et influençable. Il y a donc un côté « vulnérable », elle  aura tendance à se couper un peu plus du monde, ne sachant pas toujours bien communiquer, d’où une difficulté d’intégration possible. En général il y a une difficulté à réagir de manière réaliste, et un comportement qui peut varier et changer du tout au tout au gré des émotions. Au niveau santé, le mental étant vulnérable, les répercussions sur le psychisme sont fréquentes, et donc sur l’état nerveux.. Cet aspect affaiblit généralement sa personnalité, elle est souvent confuse  et trop subjective dans l’expression du soi.

Son mercure en maison 12 indique une tendance à ne pas dévoiler facilement ses idées, à s’intéresser à des domaines secrets ou occultes, cependant elle a de  la difficulté à les exprimer sauf dans le cas d’activité en rapport avec l’écriture  par exemple. Mais cela montre quand même quelques difficultés d’adaptation, une tendance à s’inquiéter pour des détails, et le risque au niveau santé d’avoir des problèmes psychologiques, des angoisses, des phobies, etc. Cela peut aussi signifier des problèmes dans l’adolescence qui n’ont pas forcément été mis en lumière si le problème n’a pas été résolu avant « à regarder de très près », car il peut se produire les effets suivant :

La tendance à vouloir tout comprendre peut être préjudiciable et cela peut renforcer le risque de peurs ou phobies, le mental sera beaucoup plus inquiet et dépendant de l’ambiance, le risque est de mal maitriser les réactions et le mental  ici jouera sur la santé, il y aura manque d’adaptation et de concentration, la difficulté sera de bien juger les choses, le sens pratique sera perturbé par l’impatience et la nervosité, le mental sera fluctuant et trop dépendant de la sensibilité et de l’émotionnel, Tendance au pessimisme dans les relations affectives, ou le fait de rechercher inconsciemment des situations complexes. Sur le plan de la santé c’est plus le plan rénal ou tout ce qui touche la thyroïde, le cou, et le plan ovarien qui peut être perturbé. « À prévoir pour 2014 ».

A partir de 7 ans : l’autorité du Père « Beau-Père » en matière de paroles et de modes de communication ne fait pas de doute, l’enfant redoute ses jugements et peut les devancer. Elle refoulera dans ce cas ses propres vérités faute d’oser affronter un Père jugé inflexible, même s’il est souvent reconnu comme sévère mais juste.

L’autocensure s’installe dans la parole de l’enfant qui n’osera pas affronter les modèles extérieurs ou tendra à leur donner raison contre sa propre volonté, ou bien se murer dans le silence.

Une rupture de communication entre le Père et l’enfant aboutit à l’impasse relationnelle.

La peur du rejet, l’a fait se renfermer dans les non dits, constituant une trame de mensonges et de répression inextricable.

Les mémoires qui ont été bloquées pendant la gestation on probablement apportées une difficulté de nutrition sur le plan hépatique à la naissance et dans la petite enfance.

Un trouble du métabolisme se serait déclenché suite à la rupture affective d’avec la mère en novembre 2001, la nutrition a jouer un rôle irrégulier dans le sens ou elle devait combler l’affectif « d’où le besoin perpétuel de manger par la suite », instinct ne pouvant être maîtrisé.

Etc…….

Martina Jade

 Pour tous renseignements sur une étude merci d’utiliser la fiche contact de ce site.Ici………

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s