La roue de Pythagore

Méthode au caractère sacré, elle représente la  connaissance de la volonté de la nature 

Nous faisons tous partie intégrante de l’univers qui lui-même évolue selon des lois, vibrations et cycles.

Pythagore, à qui l’on attribue l’invention de la table des multiplications, était un mathématicien et philosophe grec qui vécut environ 500 ans avant Jésus-Christ. Fasciné par les chiffres auxquels il accordait une qualité presque mystique, il était convaincu que l’ordre de l’univers, y compris les lois musicales, reposait sur l’harmonie des nombres.

On lui attribue également l’invention d’une roue divinatoire qui, dit-on, répondrait à nos questions sur l’avenir par un oui ou par un non

L’arithmancie ou arithmomancie est une technique de divination par les nombres, sur lequel la roue de Pythagore est fondée.

Elle repose sur deux idées très anciennes. L’un des systèmes  les plus courants consiste à tirer d’un nom, trois nombres clefs : le nombre d’expression, le nombre intime et le nombre de réalisation utilisés aujourd’hui  en numérologie

 La première est que le nom d’une personne contient des indices significatifs quant à son tempérament et à sa destinée. La seconde, avancée il y a plus de deux mille cinq cents par le savant grec Pythagore, est que les chiffres de 1 à 9 ont chacun un sens unique, qui contribue à la compréhension de toute chose. 

Autour de cette  roue se trouvent  les lettres de l’alphabet, en face de laquelle sont placés certains nombres nécessaires dans les calculs. Les nombres dans la moitié droite de la roue représente le « long terme » , ce qui signifie que lorsque l’on posera une question si le chiffre de la réponse se trouve dans cette zone alors la réalisation de l’évènement se fera sur du long terme.. Par contre, les chiffres de la moitié gauche de la roue sont donnés sur espace temps court ou bref. 

 Le rôle de Pythagore dans la pensée humaine fut capital. Sa doctrine lumineuse, le Pytagoricisme ( presque une religion) influenca Platon , Virgile , Dante et bien d’autres penseurs. Thaumaturge, musicien, philosophe, mathématicien , magicien , Pythagore croyait aussi ç la transmigration des âmes , à la réincarnation. Il ajoutait à la connaissance approfondie de la nature végétale et animale la mytique des nombres , attribuant à ceux ci une valeur sacrée en correspondance avec les couelurs et les sons. Suprême harmonie connue sous le nom de << musique des sphères >>. La légende , propagée par ses disciples nombreux, lui donnait une incarnation divine: fils d’Appollon ou d’Hermès. Guérisseur psychique , Pytahgore était doué de pouvois extraordinaires. Par sa seule présence ou par l’imposition des mains, les malades recouvraient la santé. Médium, il voyait à l’avance les événements futurs et savait projeter en pleine conscience son corps astral pour venir en aide aux personnes dans la détresse. Son oeuvre immense à laquelle il consacra sa vie , le place parmi les plus grands initiés de l’Antiquitié.

La Table des Nombres Mystiques

Divisée en 2 parties, elle correspond aux planètes et aux jours de la semaine. Ils sont respectivement associés à un nombre précis.

Saturne  : 55  /  Samedi : 45 

Jupiter : 78  /  Jeudi : 31

Mars : 39  /  Mardi : 52

Soleil : 34  / Dimanche : 106

Vénus : 45  /  Vendredi : 68

Mercure : 114  /  Mercredi : 102

Lune : 45  /  Lundi : 52

La Table des Nombres et des Lettres

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s